Archive of ‘WEDDING’ category

Quel type d’album photo choisir après le mariage ?

Presque deux mois après le mariage, j’avance doucement sur le « après » : changer de nom, terminer les comptes, remercier tout le monde avec une jolie carte (elle est chez l’imprimeur, vivement les 135 adresses et mots à noter !) et enfin condenser tous ces beaux souvenirs dans un endroit autre que mon disque dur externe.

Et c’est là que je bloque.

Impossible de me décider en un album photo classique, une version numérique ou une version scrapbookée faite entièrement maison. Alors je vais lister ici les avantages/inconvénients de chacun et y réfléchir encore un peu avant de foncer tête baissée dans des achats foireux.

album2

L’album photo classique.
Pas l’album photo auchan 10×15, le vrai beau classique avec ses pages protectrices qui n’imposent pas de taille et sa belle couverture rigide.

Temps estimé : deux semaines, le temps de trier les photos et de choisir les formats
Coût estimé : 100€ l’album (sur etsy) + 50€ de développement
Avantage : c’est un classique intemporel qui ne vieillira pas et surtout je garde un souvenir merveilleux de journées passées à fouiller les vieux albums photos de famille de ma mère et ma grand-mère en piquant discretos une photo par ci par là sans me faire voir.
Inconvénient : c’est tellement classique que je ne suis pas sûre que cela nous ressemble vraiment, ça pourrait être l’album de n’importe quels autres mariés.

digital1

digital2

digital3

L’album ‘numérique’.
C’est la même chose que l’album classique mais en version lisse, propre, parfaite.

Temps estimé : trois semaines, le temps de trier les photos et de choisir les formats et les dispositions sur le site
Coût estimé : 50-80€ l’album
Avantage : je prévois d’en faire un pour ma maman et ma belle-mère donc autant m’en faire un pour moi aussi vu que je vais de toute façon dans tous les cas passer du temps à en créer un.
Inconvénient : je n’arrive pas à m’imaginer montrer un livre numérique à mes enfants plus tard (sûrement à cause des souvenirs liés aux ‘vrais’ albums photos de mon enfance).

projectlife1

projectlife2

RebeccaCooper_Apr11

x_mg_1017

Le Project Life.
J’ai découvert ce type de scrapbooking il y a plusieurs mois et je ne suis pas super super bien renseignée donc je vais avoir du mal à vous le résumer de façon claire mais en gros il s’agit de compiler sa vie dans un classeur en mêlant souvenirs, petits mots et photos dans des poches transparentes de toutes les tailles. Evidemment dans mon cas le classeur ne serait axé que sur le mariage.

Temps estimé : trois mois – grand minimum – en étant assidue chaque semaine
Coût estimé : 100€ l’album + 80€ les poches + 50€ le développement + 20€ de matériel divers
Avantage : ça nous ressemblerait à 100% et ça serait dans la logique directe de notre mariage « fait maison ».
Inconvénient : le triple de temps et de budget pour un album dont je me lasserai peut-être de l’originalité dans quelques années.

moleskine1

moleskine2

Le Moleskine.
Allez j’envoie tout bouler et je colle juste mes 10 photos préférées dans un joli moleskine !

Temps estimé : une semaine
Coût estimé : 30€ le tout
Avantage : il serait toujours dans mon sac à main.
Inconvénient : résumer mon mariage en 10 photos ?

Voilà.

Vos avis sont les bienvenus les gars, moi je vais continuer de bassiner Remedios avec ce choix de Sophie.

Love me tender love me sweet never let me go

0C3B7886

Ça va faire une semaine que je suis sur cet article à ne pas savoir par quel bout le prendre ; je suis tiraillée entre l’envie de tout partager parce que j’en reviens toujours pas de tant de bonheur et de détails cool et le besoin limite physique de tout garder pour moi dans un cocon tellement ça a été intense et intime. Alors j’écris sans enregistrer.

Je m’étais dit qu’avec presque un mois de recul ça passerait et que je me déciderais enfin. Et puis surtout je pensais bêtement qu’au bout d’un bout d’un moment j’arriverais à trier les photos ou en parler sans avoir les larmes qui montent. Non.

Et puis par où commencer ? J’essaye vraiment de chercher ce qui m’a le plus émue, on me le demande tout le temps « alors ton meilleur souvenir ? ton moment préféré ? ». Mais qu’est-ce que j’en sais moi, je vais pas choisir ma note préférée dans ma chanson préférée !

(suite…)

Here come the bride

Morgane et Stéphane Giner ont été des photographes de rêve pendant toute cette journée, et aujourd’hui je peux revivre ça en boucle avec le reportage génial qu’ils viennent de nous livrer.

– Attends Steph, on refait et je soulève mon voile
– Mais Bobby on voit plus Rémi
– JM’EN FOUS MON VOILE EST TROP BEAU

En attendant de vous en raconter plus bientôt, je ne résiste pas à vous montrer ma robe de mariée créée par Charlie Brear composée d’une robe longue en satin modèle de 1940 avec sa surjupe entièrement en dentelle.

Next stop : happily ever after

J’ai du mal à écrire quoi que ce soit concernant notre mariage parce que je suis environ comme ça

dès que je le raconte le déroulement ou regarde les photos brutes. Et je peux comprendre que ça soit usant à la longue. Alors du coup je feinte, au lieu de le raconter non stop je compense en champagne, en foulard Just Married et allez hop on n’en parle plus !

DSCF3117

J’ai la fameuse question du « alors ça fait quoi ? » qui m’est posée plusieurs fois par jours maintenant. Et alors ça fait quoi de se faire appeler madame ? D’avoir un nouveau nom et une nouvelle bague ? De pouvoir se couper la frange n’importe comment sur un coup de tête à nouveau ? Alors ?

Alors, au quotidien c’est apaisant. Hyper reposant. LIBEREE, DELIVREEEEE.

Au début je me disais que c’était du au fait que j’étais débarrassée des préparatifs mais en fait c’est plus que ça, même après plusieurs jours à dormir des nuits de 15h j’ai toujours cette impression de flottement un peu béat. Comment expliquer sans passer pour une andouille prépubère. Disons que ce que je préfère au monde c’est manger ; alors ça serait comme avoir trouvé mon plat préféré et savoir que je pourrais le manger quand je voudrais, autant que je le souhaiterais – et sans grossir. Un plat que j’ai trouvé sans m’en rendre compte, je sais pas, un burger à la pastèque. Ou encore être tombée par hasard sur un DVD génial dont je ne me lasse pas, un film qui me fasse rire et pleurer et que je puisse mater en boucle quand je le veux. Genre Dirty Dancing / Les Visiteurs / Rocky tout en un.

En fait c’est un peu tout ça que je ressens en ce moment, un happily ever after complètement niais qui ne me sort pas de la tête. Même avec la gueule de bois, même après avoir repris le boulot et deux kilos. J’imagine que ça craint et que je vais sûrement perdre tous mes amis (honnêtement, on est tous d’accord pour dire qu’il n’y a rien de plus relou que quelqu’un dans cet état) mais il fallait que ça sorte un bon coup : pfff, je ne pensais pas pouvoir être aussi heureuse un jour.

(et sans rire, heureusement que je suis dans cet état second sinon je ne vois pas comment je pourrais supporter toutes les démarches administratives horribles pour changer de nom sans finir par m’arracher les cheveux, les sourcils et les tâches de rousseur)

FOULARD: WEDDING BELLES JUST MARRIED SILK SQUARE

1 2 3 6