septembre 2011 archive

La folle journée de mlle olivia

Dimanche dernier j’ai profité du soleil pour aller au bikini profiter d’une journée de fille organisée par Mlle Olivia & Friends. Au programme des copains, de la musique, un vide dressing et des dizaines de créateurs. Évidemment je ne suis pas repartie les mains vides : quand j’ai l’occasion de voir le Dessinant je repars toujours avec une œuvre de Jérôme à encadrer au mur. (bon ok et aussi un coussin chatons de la créatrice Zéphir et un t-shirt cerf du label Deeself mais ça compte pas c’est Remedios qui a craqué).

Parmi toutes les créatrices présentes, deux m’ont particulièrement tapé dans l’oeil, et en y réfléchissant elles ont pas mal de points communs au niveau des matériaux et de leur style assez ‘rock’. Les colliers de la Théière Electrik m’ont tout de suite plu : du cuir, de la frange et des têtes de morts, que demande le peuple ? Trois stands plus loin, Mademoiselle S. nous fait la totale en complétant avec des boucles d’oreilles et des serres-têtes exactement dans le même esprit.

Et on a fini la journée en musique avec Louis et oh mon dieu ça ne serait pas les flyers de notre prochaine soirée du 14 octobre avec ma tête dessus ?

Toutes les photos de la journée dans la suite de l’article…
(suite…)

Maïté se met à table

Je suis un cas désespéré en cuisine (ma spécialité se limite aux coquillettes + surimi et ketchup) du coup j’ai droit à un cours hebdomadaire de cuisine pour remédier à ça. Bon dit comme ça, ça paraît bien sur le papier ; reste à préciser que mon professeur particulier imite l’accent de Maïté et m’appelle Micheline. Voilà. J’ai survécu et j’ai réussi à faire ma première recette qui ressemble à quelque chose : des muffins aux fines herbes. Et comme je suis fière comme Artaban (comme un bar tabac me souffle Maïté qui lit par dessus mon épaule)(mais sans l’accent)(et voilà il vient de le refaire avec l’accent), je vais chaque semaine vous poster la fameuse recette. Parce que bon, si j’y arrive, vous réussirez les yeux fermés…

Recette scannée : God Save the Cook – éditions Mango

London calling !

Coup de tête, on part dans 15 jours poser nos valises à Londres dans un putain de cinq étoiles (oui je sais je me la pète c’est naze)(vous feriez pareil)(non mais ya un second écran plat dans la baignoire ! DANS LA BAIGNOIRE !). Babysitter trouvée pour Johnny et moleskine prêt à être rempli, il ne reste plus qu’à faire plouf plouf pour choisir la paire de chaussure.

Séquence émotion, j’ai ressorti mes carnets de Berlin, Rome et New York et je viens de passer 3h à les feuilleter. J’ai eu l’espace d’un instant une folle envie de les scanner pour tout mettre ici mais le temps me manque là tout de suite maintenant, alors je vais plutôt attendre, mettre en ligne le carnet londonnien à mon retour et continuer sur ma lancée avec les autres souvenirs. Yay!London !

(je mens, c’est pas complètement Yay! encore, j’ai un peu peur de pleurer comme une madeleine pendant 4 jours parce qu’une boule de poils me manquera)

1 2 3 6